Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aquamarine, Andreas Eschbach (2015)

Publié le par F.

        Écrivain reconnu de la science-fiction allemande contemporaine depuis son roman Des Milliards de tapis de cheveux, Andreas Eschbach signe avec Aquamarine un roman sensible et intelligent sur l'adolescence et la différence dans un contexte sociétal marqué par les inégalités et un rapport complexe aux innovations technologiques.

        En suivant la narratrice Saha Leeds, seize ans, le lecteur découvre la ville de Seaheaven sur le littoral australien au milieu du XXIIe siècle. Orpheline et élevée par sa tante Mildred sourde et muette, avec qui elle partage un appartement des plus modestes, Saha est également marginalisée et harcelée par ses camarades à cause de ses blessures, héritées de son enfance, qui lui interdisent tout contact avec l'eau dans une ville rythmée par les activités aquatiques. Suivant le quotidien de Saha, le lecteur arpente alors une cité, après les bouleversements climatiques et sociétaux, figée par les inégalités sociales et ses principes néo-traditionalistes. Les cours au lycée débutent par des aphorismes au sujet de l'échelle humaine remettant en cause la technique et l'outil, formant par là-même un pensum technophobe fustigeant la course à l'innovation technologique, les manipulations génétiques, les dispositifs techniques asservissant l'individu, représentés par la métaphore de l'épave du Progress dans la rade de Seaheaven. Les restrictions néo-traditionalistes contre la technique, les implants et le génie génétique, rappelant le régime idéologique du village dans Hysteresis de Loïc Le Borgne, feront de Seaheaven une enclave au milieu de nombreuses zones conurbaines aux mœurs différentes.
        Les interactions conflictuelles avec Carilja, riche héritière et splendeur de Seaheaven, l'épisode de la bibliothèque traditionnelle du père de Pigrit, la consultation secrète du journal de sa mère et l'attirance irrésistible de l'océan permettront à Saha d'appréhender l'histoire des insurrections citoyennes en parallèle du mystère de ses origines. Andreas Eschbach tisse son roman de promenades onirico-aquatiques permettant à Saha une redécouverte de soi, un éveil libertaire, un dépassement de sa condition induite par un contexte dont elle s'arrachera peu à peu grâce à la matrice aqueuse de l'océan et ses investigations identitaires.
        Aquamarine, par son intrigue et les thématiques science-fictionnelles abordées et par son personnage central entre renaissance sociale et bannissement, constitue un roman d'anticipation young adult d'une justesse remarquable, largement servi par une envoûtante illustration de couverture signée Killian Prevost pour les éditions de l'Atalante.
        
 

Commenter cet article