Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Horde du Contrevent, Alain Damasio (2004)

Publié le par F.

La Horde du Contrevent, Alain Damasio (2004)

Entrez dans la Horde, aux côtés de Golgoth le Traceur, de Callirhoé la Feuleuse, de Sov le Scribe, de Caracole le Troubadour, d'Oroshi l'Aéromaître... en direction de l'Extrême-Amont afin de découvrir l'origine du vent qui cisaille le Monde. Partis enfants, c'est à pied et debout que les hordiers devront affronter la violence des différentes formes du vent. L’œuvre d'une vie. L’œuvre de nombreuses générations. Car nous accompagnons la 34ème Horde, celle du 9ème Golgoth.

Alain Damasio signe ici un roman à la narration polyphonique dans lequel le lecteur remonte les pages, numérotées à l'envers, à mesure que la Horde poursuit sa quête. Chaque focalisation est annoncée par un signe typo-cabalistique qui est propre à chacun des personnages. Chaque vent est retranscrit selon un octave de signes de ponctuation et d'espace. Trouver l'origine, appréhender le sens. L'écriture se fait souffle, se fait mouvement et entraîne irrésistiblement le lecteur vers un horizon sans cesse remis en cause.

L'auteur, dès son premier roman La Zone du Dehors (1999), véritable contre-utopie politique dans le sillage de Huxley ou d'Orwell, nous avait déjà habitué à cet usage méthodique des signes typographiques pour faire sens. Mais, cet usage semble apparaître beaucoup plus clairement dans La Horde du Contrevent traduisant le souffle du vent, le souffle de la parole, le souffle du vif...

Un roman-univers que je ne peux que conseiller, et dans l'édition originale de préférence afin, en plus de découvrir une maison d'édition remarquable, de profiter de la bande-son du livre produite par Arno Alyvan faisant résonner percussions, guimbardes, bouzouki, basse... au rythme du vent.

Commenter cet article